Retour au blog
Conseil
Hiver - comment lutter ?
18 novembre 2019 / 2 min de lecture
L’hiver, l’hiver.  On n’est pas les seuls à ne pas apprécier le froid, le gel, le vent.  Il faut donc penser à protéger ses plantes. La chute soudaine de températures risque de stopper brusquement leur métabolisme. 

Du coup, comment lutter ? 

En 2 mots : voile d’hivernage ! 

Le voile d’hivernage est un tissu en polypropylène  léger et non tissé qui a l’avantage de laisser passer la lumière, d’être perméable à l’air et à l’eau, ce qui évite la déshydratation des végétaux protégés. 

Au potager,  c’est la fin de saison. Le potager se vide après les dernières récoltes. Pour s’assurer que votre potager passera l’hiver, ne laissez pas le sol nu et protégez-le ! Nous vous conseillons d’installer un voile ou un tunnel d’hivernage, à plat, posé directement sur les cultures, tendu par des piquets aux quatre coins ou maintenu par des pierres.

Au jardin, pour tous vos arbres et arbustes rustiques (qui résistent à des températures jusqu’à -15°C), vous pouvez également utiliser du voile d’hivernage. Utilisez-le “en cloche” individuelle, en enveloppant entièrement une plante ou un arbuste. Attention cependant, il ne faut pas trop confiner les arbustes : deux épaisseurs suffisent. 

 

On vous avez prévenu : voile d’hivernage, voile d’hivernage, voile d’hivernage ! 

Vous en trouverez en jardinerie, vendu en rouleaux ou plié dans des sachets plastiques. Retirez le voile dès que le temps se radoucit.

 

Et pour les autres ? 

Pour certaines plantes fragiles, les voiles d’hivernage ne sont pas suffisant et il faut les rentrer à l’intérieur de la maison. 

C’est le cas des plantes non rustiques, d’origine méditerranéenne ou tropicale (aéoniums, agrumes, oliviers, bougainvillées, lantanas, plumbagos, verveines citronnelles…), qui ne résistent pas à des températures inférieures à 0 °C. 

Du coup, en cas de grand froid, en les laissant dehors, même protégée, vous risqueriez de signer leur arrêt de mort. 

Du coup, hivernez-les en les plaçant dans des locaux lumineux et assez frais (entre 0 à 10 °C si possible, 16°C maximum) : serre, véranda, garage, cave, cellier ou tout autre pièce aéré qui vous plaira. La lumière est indispensable aux plantes qui gardent leurs feuilles. Les autres plantes peuvent être stockées dans la quasi obscurité (comme à la cave par exemple).

Nous vous conseillons également de rentrer vos plantes cultivées en pot car, dans un pot, les racines souffrent plus du froid qu’en pleine terre.

Rentrez-les quand l’écart de température entre l’intérieur et l’extérieur n’est encore pas trop important. C’est préférable… 

Si vous ne disposez pas de place ou que certains pots volumineux ne peuvent pas être déplacés, recouvrez-les de plusieurs couches de voile d’hivernage et glissez sous les pots des plaques de polystyrène ou une planche de bois. Cela limitera le froid des bétons ou des carrelages qui recouvrent les terrasses. 

Gla… gla… gla…