Retour au blog
Article
Nos amis les insectes
26 juillet 2018 / 2 min de lecture
Les auxiliaires des jardiniers sont ces insectes (coccinelles, syrphes, chrysopes…) qui vont combattre les invasions de nuisibles (pucerons, thrips, chenilles, limaces) du jardin. De nombreux animaux vont vous aider à protéger votre jardin.

Les auxiliaires qui favorisent vos récoltes

Les butineurs (abeilles, bourdons, coléoptères, syrphes et papillons) favorisent la pollinisation des fleurs ; pollinisation dont dépendra la naissance d’un fruit ou d’un légume ! Installez des plantes mellifères qui les attireront (lavande, romarin, thym, cosmos, soucis, phacélie…).

Les auxiliaires qui améliorent vos sols

Les cloportes, les vers de terre et les mille-pattes qui décomposent les matières organiques présentes sur le sol pour les transformer en humus qui nourrira vos cultures. Pour les attirer, il suffit de pailler vos cultures.

Les auxiliaires qui luttent contre les ravageurs

Pour lutter contre les pucerons du pommier, vous pouvez compter sur l’appétit des coccinelles autant que sur celui des larves de syrphes. Pour lutter contre les limaces, sur celui du crapaud. Contre les escargots ? Sur celui du ver luisant.

Attirez également les oiseaux en plaçant de gros nichoirs en hauteur : pour les chouettes qui la nuit chasseront les mulots, et de plus petits nichoirs pour les passereaux (mésanges, pinsons, rouge-gorge…). Installez les nichoirs à oiseaux dans des endroits tranquilles, loin des chats (le plus haut possible).

Sachez les attirer en leur fournissant le gîte et le couvert. Cela permettra aux animaux de se sentir bien et donc de s’installer durablement au jardin.

Le gîte

Le premier élément est d’éviter tout traitement chimique du jardin qui va faire fuir les auxiliaires. Pas de chimie donc, laissez faire les insectes !

Un “hôtel à insectes”, un tas de branchages, des bûches percées de trou, des feuilles mortes, des murets de pierres sèches pour les lézards, des nichoirs plus ou moins grands pour les oiseaux…

Le couvert

Haies champêtres, mares, prairies fleuries…

Offrez également le couvert aux auxiliaires qui habitent votre jardin : laissez des plantes monter en graines un peu partout dans le jardin, semez des plantes vivaces ou annuelles et des plantes mellifères.

L’eau est primordiale dans les jardins pour attirer les auxiliaires. Il peut s’agir d’eau vive, c’est l’idéal, car elle reste fraîche et propre ; ou bien d’eau de pluie canalisée dans une petite mare. A défaut, installez des abreuvoirs ou même un bain d’oiseau pour permettre à tout un chacun de s’abreuver et de faire sa toilette. Si vous avez la chance de pouvoir installer un bassin, un écosystème complexe se mettra en place et profitera de ce lieu de vie hors pair.

Prêts à accueillir nos petits amis ?